PierreCardin
PierreCardinTV

Le créateur :

Fr
En

Pierre Cardin est un couturier Italien naturalisé Français, né à Sant 'Andrea di Barbarana, localité de la commune de San Biagio di Callalta (Italie) le 2 juillet 1922. Il est une personnalité, une marque incontournable dans la mode des soixante dernières années, tantôt couturier visionnaire, tantôt homme d’affaires avéré.


Ses débuts

En 1936, Pierre Cardin commence son apprentissage à l’âge de quatorze ans chez un tailleur à Saint-Étienne. Après un passage chez Manby, tailleur à Vichy, il monte enfin à Paris. En 1945, il débute chez Paquin puis il entre chez Schiaparelli. Premier tailleur de la maison Christian Dior lors de son ouverture en 1947, Pierre Cardin participe ainsi au succès du tailleur Bar, qui d'après le Harper's Bazaar, définit le New Look.

En 1950, rue Richepanse, il rachète la maison Pascaud, alors spécialisée dans les costumes de scène, il y ouvre sa propre maison de couture. Il gardera ainsi sa double activité créatrice: costumes de scène, créations de haute couture. Sa première collection voit le jour trois ans plus tard en 1953. Il y présente des manteaux et des tailleurs d’une coupe impeccable, associant inventivité et sens du détail.


L'inventeur du prêt-à-porter

En 1957, c'est le premier grand couturier à imaginer le concept de prêt-à-porter, qu’il veut faire descendre dans la rue. Pour les grands couturiers traditionnels, attachés à séparer la mode haut de gamme de la mode populaire, c'est un énorme scandale. Du fait, la chambre syndicale de la haute couture le sanctionne et l’exclut pendant plusieurs années. Ce qui ne l'empèchera pas quelques années plus tard, son talent reconnu, d'y être de nouveau accueilli à bras ouverts.

Pendant sa période d'exclusion, il persiste et signe en présentant, pour la première fois en 1959, une collection de prêt-à-porter "haute-couture" au Printemps. Il sera ainsi le premier à présenter un défilé de haute-couture dans un grand magasin et à faire ainsi descendre la mode dans la rue (c'est d'ailleurs la raison principale qui le fera exclure de la chambre syndicale de la Haute Couture)

Déjà, en 1954, il avait déployé une énergie farouche, s'engageant dans la politique de diffusion avec l’ouverture de sa première boutique Eve, suivie d’Adam en 1957. La ligne pour homme, lancée en 1958, révolutionne la mode masculine. «Des vestes avec lesquelles on peut dévisser un boulon de voiture, mais aussi aller au Windsor.». Voilà définis les nouveaux critères : confort et élégance.


Une longue suite de créations

De la robe bulle au costume Mao, de la mode cosmonaute à la mode unisexe, de la chasuble à découpe hublot à la robe moulée en fibres synthétiques. Pierre Cardin témoigne d’un appétit féroce pour l’expérimentation. Ses formes construisent des silhouettes géométriques à base de ronds et de triangles ; leur volume sculptural impose au corps de s’y adapter.

L’envie de développer et de rendre accessibles ses créations le pousse à formaliser un système de licence : Cardin dessine, les industriels fabriquent puis lui reversent des pourcentages sur les ventes, sa signature constituant ainsi la politique de développement de sa marque. Ce système de production lui permet d’adapter son concept au marché ambiant, le plaçant premier au monde en nombre de licences ainsi qu’en volume de ventes.

Précurseur, Pierre Cardin est au coeur des années soixante, il crée les fameux costumes de scène des Beatles et habille John Steed pour la série Chapeau Melon et Bottes de Cuir. Designer, il présente dès 1970 une collection de meubles. Mécène, il crée l'Espace Cardin en 1971 où se produisent des artistes comme Marlène Dietrich, Bob Wilson, Gérard Depardieu, Jeanne Moreau, le Pilobolus, ...

Il s'attèle à la réhabilitation du château du marquis de Sade, à Lacoste (Vaucluse) où il organise chaque année un festival. Pierre Cardin est aussi le propriétaire du palais de Casanova à Venise. Homme d'affaires, gastronome et amoureux de l'art, il devient, en 1981, le propriétaire du restaurant Maxim's de Paris célèbre restaurant Belle Époque, temple de l'Art nouveau. Il en développe la marque dans le monde entier.

Dans les années 2000, il y inaugure un musée consacré à l'Art Nouveau au 2e et 3e étage du restaurant.


La consécration

Les plus grands musées du monde organisent des expositions sur les créations de mode et de design de Pierre Cardin. Ce couturier et designer a été récompensé par plus d'une centaine de Grands Prix internationaux tant dans le domaine de la couture, de l'art, du design que des affaires. Il fait partie depuis 1960 des cinq français les plus connus dans le monde. Il est un des très rares couturiers à avoir la couverture du magazine Time. Il sera aussi le premier couturier à être élu membre de l'Académie des Beaux Arts à Paris.

Le 16 octobre 2009, Pierre Cardin a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).